Tour du monde: bilan, budget, impressions et coups de coeur

En Septembre 2016, nous avons réalisé notre rêve: celui de partir pour un tour du monde en sac à dos. Vous avez peut-être suivi ce voyage, ou vous débarquez seulement sur notre blog, peu importe. L’important pour nous est de partager notre expérience: dire ce qui nous a plu, ce qui nous a moins plu, nos chiffres (qui sont différents pour tous les tourdumondistes). Après avoir écrit des articles sur à peu près tous les pays visités (on a encore un peu de travail), nous avions envie d’en rédiger un nouveau dédié au bilan général de ce beau voyage. 

Notre tour du monde en quelques chiffres

274 jours
9 mois
9 pays
11 avions
95 000 kilomètres
6 treks et randonnées
35 660 photos et vidéos

L’itinéraire

Ceux qui nous ont suivi savent que nous n’avons pas tout à fait respecté l’itinéraire que nous avions prévu au départ. Alors pour les méninges, voici un petit rappel de notre itinéraire de base combiné avec celui que nous avons effectivement réalisé.

 

Pourquoi ce revirement de situation? Tout simplement parce qu’au fil du voyage, nos envies ont changé, évolué. Nous avons donc suivi notre instinct, et sachez que tout a été mûrement réfléchi! Le transsibérien, ce sera pour la prochaine fois 😉

Le budget

Notre budget pour un tel voyage était de 25.000€ pour deux personnes. Voyons ensemble si nous l’avons respecté.

Le premier graphique représente la totalité de nos dépenses, de l’achat de nos sacs à dos au dernier pesos dépensé aux Philippines, par catégorie. Ainsi, vous avez un aperçu de la répartition de nos dépenses dans leur globalité.

Les frais bancaires
Il ne faut pas les oublier, car mine de rien, ils représentent une petite part du budget non négligeable. Nous vous parlons du choix de nos banques ici. Ces frais sont répartis entre le prix mensuel de nos cartes bancaires options comprises + les frais de retrait dans les distributeurs.

Les visas
Eux aussi il faut les compter dans le budget. Nous n’en avons pas tenu compte dans les budgets par pays, mais dans les dépenses globales, ils représentent également une petite part du budget. 

L’assurance
On vous parle du choix de notre assurance voyage dans cet article. Nous avons opté pour le pack Chapka Duo Aventure et Chapka nous avait gentiment offert 10% (soit un mois gratuit). 

Les frais médicaux
Dans ces frais, nous comptons les vaccins (un récapitulatif des vaccins à faire juste ici), ainsi que l’antipaludique (générique de la Malarone) que nous avions emmené sur nous. C’est une contrainte, et ça coûte cher, donc il ne faut pas oublier de l’inclure dans le budget.

Le matériel de voyage
Cette catégorie comprend les sacs à dos, le pc, les disques durs, le matériel photo et vidéo, les duvets, la tente de camping, les vêtements… Bref, tout ce que nous avons acheté pour le voyage. Pour voir le contenu de nos sacs à dos, c’est par ici! Nous n’avons pas respecté notre budget pour l’achat du matériel qui a été sous-estimé (nous avions compté environs 1800€). On vous fera un article sur les Top & Flop de nos achats. 

Les avions
Pour le budget “Avion”, nous n’avons PAS pris de billet tour du monde, notre but étant de prendre le moins d’avion possible pour traverser l’Asie. Cela revenait donc moins cher d’acheter les billets au fur et à mesure.

Une fois toutes les dépenses “obligatoires” retirées, il nous restait environ 17.000€ pour profiter pleinement de notre voyage. 

Ce deuxième graphique traite de nos dépenses spécifiques dans chaque pays. On évoque déjà ces chiffres dans les articles bilans par pays, mais il nous paraissait important de remettre ces données ici, car finalement, pour les futurs voyageurs, c’est ce qu’il y a de plus intéressant. Vous pouvez donc constater nos budgets journaliers pour 2 personnes par jour dans chacun des pays, classés du moins onéreux au plus coûteux.  

En totalité, nos dépenses pour 9 mois de voyage se chiffrent à 24 397 €, soir 603€ de moins que le budget prévu. En sachant que notre premier billet d’avion nous a été offert, et que nos familles nous ont fait quelques petits cadeaux sur place, on doit vite arriver à ce que nous avions calculer. Mais nous sommes ravis d’avoir respecté ce budget. Il nous a permis de maîtriser nos dépenses et d’éviter les excès. Se fixer un budget journalier (différent dans chaque pays) favorise aussi notre volonté à manger et se loger pour pas cher afin de pouvoir profiter un maximum des activités sur place. Ainsi, nous privilégions la street food, les guesthouses et les transports locaux. Nous avons donc voyagé de manière responsable, respectant au mieux l’environnement, optant ainsi pour un tourisme durable. La meilleure façon de voyager, selon nous. 

Trois choses qu’on a adoré dans chacun des pays visités

Nous avons aimé tous les pays que nous avons choisi pour notre tour du monde, voilà pourquoi:
( N’hésitez pas à cliquer sur les liens pour voir les articles correspondants 😉 ) 

Les Etats-Unis pour:
  • New York, indéniablement. C’est une ville incroyable qu’il faut voir au moins une fois dans sa vie.
  • Les paysages à couper le souffle (Grand Canyon, Monument Valley, White Sands, Zion National Park…).
  • Se retrouver en harmonie avec la nature (les nuits en tente, les ciels étoilés, le bacon grillé au feu de bois…) lors de notre road trip en voiture autour des parcs nationaux
La Thaïlande ‌pour:
  • La nourriture saine, bonne et cheap.
  • Les temples et la culture bouddhiste. 
  • Vivre un moment historique avec la mort du roi Bhumibol Adulyadej. Avec cet événement, nous avons pu bénéficier de la gratuité de nombreuses visites de sites comme Ayutthaya et Sukhothai. 
Le Laos pour:
  • Les gens. Timides au premier abord, mais tellement gentils…
  • Les paysages du Nord. Les longs trajets en bus nous ont paru si sympathiques tant les panoramas qui se succédaient étaient magnifiques.
  • La sensation de liberté grâce à la facilité des déplacements en moto (des 125 au grand max). Nico a appris à conduire, et on a tous les deux goûté aux joies d’être motards quelques instants!
Le Cambodge pour:
  • La communication facile. Tout le monde parle anglais ou français! Et la monnaie utilisée est le dollar. 
  • L’île de Koh Tonsay (ou Rabbit Island). Un vrai coup de coeur.
  • Le temple de Beng Mealea perdu au milieu de la jungle.
Singapour pour:
  • La ville clean et agréable. Un endroit où on pourrait très bien vivre quelques temps, d’ailleurs!
  • Les sons et lumières quotidiens en face du Marina Bay.
  • Les foodcourts et l’abondance de nourriture dans un même lieu.
Le Vietnam pour:
La Chine pour:
  • La Grande Muraille.
  • La diversité des paysages.
  • La nourriture, épicée à souhait, grasse, mais tellement bonne… 
Taiwan pour:
  • La nature. 
  • La culture mi chinoise – mi japonaise.
  • Le train en direction d’Alishan.
Les Philippines pour:

Ce qu’on n’a pas aimé:

Il n’y a pas que du positif en voyage, alors voici une petite liste des choses que nous ne pouvions plus supporter:

La pollution à Los Angeles et Beijing. Les chauffeurs de tuk tuk en Thaïlande. Les moustiques. La négociation/communication difficile au Vietnam. Les prix qui flambent en période de Têt (fête nationale). Les contrôles de sécurité en Chine. Se faire prendre en photo tout le temps par les chinois sans notre autorisation. La pluie incessante à Taiwan. Le sentiment d’insécurité aux Philippines.

 

TOP 3: nos coups de coeur

Nous en avons pris plein les yeux pendant ce voyage, et dans tous les pays. Mais trois expériences ont marqué nos esprits et nos coeurs à tout jamais. 

L’expérience road trip dans les parcs américains 

Nous avons sillonné les routes d’Arizona, de l’Utah, du Nevada et du Nouveau Mexique et avons passé quinze jours merveilleux à la découverte des parcs nationaux. Nous avons commencé par le célèbre Grand Canyon, et avons parcouru près de 5000 kilomètres à bord de notre voiture de location, une Hyundai Accent. Pas l’idéal pour un road trip, mais c’était le moins cher! Sachant que nous avions tous les deux moins de 25 ans lorsque nous étions aux Etats-Unis, nous avons payé la taxe “jeune conducteur”, et avons donc opté pour du bas de gamme en termes de transport. La prochaine fois, on prendra un van, sans hésiter! Mais le moins qu’on puisse dire, c’est que cette voiture nous a emmenés dans les endroits les plus magnifiques que nous n’avions jamais vus auparavant. Sur place, nous avons acheté du matériel de camping (sauf la tente, que nous avions déjà). Nous avons donc tenté l’expérience “camping sauvage”, et le moins que l’on puisse dire c’est que nous avons adoré! Jamais de notre vie nous n’avions vu autant d’étoiles, et jamais au grand jamais nous n’avions dormi dans des endroits aussi beaux. On aimerait repartir en road trip pour découvrir les parcs que nous n’avons pas vus, il y en a tellement! 

Le nord du Laos 

La Thaïlande fut le premier pays d’Asie que nous avons découvert ensemble (et c’est là qu’Elise a fait ses premiers pas en Asie, tout court). Nous avons bien évidemment adoré, et avons enchaîné avec le Laos. Et là, ce fut LE coup de coeur pour tous les deux. Le nord du Laos est encore assez préservé du tourisme de masse (même si cela commence à arriver). A la base, nous n’avions même pas prévu de passer par là. Nous devions directement arriver par bateau à Luang Prabang et continuer notre descente vers le Cambodge. Mais sur un coup de tête, la veille de partir, Nico s’est dit “tant qu’on y est, pourquoi ne pas aller voir le nord du pays aussi?” Le Laos est un petit pays, et un mois nous semblait largement suffisant pour tout faire (ou presque). Nous voilà donc partis à la conquête du Laos traditionnel et authentique. Chaque jour, nous étions émerveillés par les paysages, les traditions, les rencontres que nous faisions… Et c’est aussi au Laos que la communication avec les locaux a commencé à devenir plus difficile, qu’il a fallu nous débrouiller davantage par nous même, et que nous avons vraiment commencé à vivre le voyage comme nous l’imaginions. Sans aucun repère, nous vivions au jour le jour, au rythme des locaux, au rythme des personnes qu’on rencontrait, sans savoir le lendemain où nous irions. Nous avons fait un trek sur deux jours avec un guide absolument génial, nous avons rencontré un moine avec qui nous avons parlé longuement dans son monastère, nous avons vécu deux jours dans un village de paysans où nous avons rencontré Mr Kee et sa famille. Des moments inoubliables, le dernier pour Nico est certainement le plus fort qu’il ait vécu de tout le voyage. C’est aussi au Laos que nous avons rencontré des voyageurs avec qui nous sommes toujours en contact, et ces rencontres contribuent aussi à la beauté du voyage.

La Chine: une belle surprise 

Nous étions vraiment pressés de découvrir la Chine, mais on ne savait pas du tout à quoi s’attendre. On avait lu des récits de voyage qui donnaient vraiment envie, et on avait aussi entendu beaucoup de mal du pays et des chinois. Mais le plus simple dans ces cas-là, c’est de se faire son propre avis, hein? Et bien le voici: nous avons adoré. D’une région à l’autre, nous avions l’impression de découvrir un pays différent. De la province du Yunnan perdus au fin fond des rizières, à la ville ultra dynamique et incontournable de Shanghaï, nous avons rencontré du beau monde et vu des paysages à couper le souffle. Nous avons passé deux mois dans le pays, ce qui fait que nous avons bien pris le temps de nous imprégner de la culture chinoise. Et même si nous ne parlons toujours pas la langue, nous avions nos petites habitudes, et on se sentait presque comme chez nous. Les chinois sont des personnes adorables, bien qu’un peu trop curieux parfois, mais très accueillants, et nous avons vécu de très bons moments avec eux. Quant aux trésors que cache le pays, il y en a beaucoup trop pour que nous puissions n’en choisir qu’un seul, alors on va plutôt vous énumérer nos favoris. Sachez que si vous allez en Chine, ne manquez pas: la Grande Muraille, Zhangjiajie, Chengdu, Xi’an, Beijing, les gorges du saut du tigre, les rizières de Yuanyang, le parc national de Zangye, et bien d’autres. 

Quelques impressions 

Pendant ce tour du monde, nous avons relevé bien des défis. Premièrement, il s’avère que vivre 24h/24 ensemble, tout le monde ne le supporterait pas. Nous avons tous les deux un sale caractère (Elise se laisse vite envahir par le stress, et Nico peut devenir insupportable avec la fatigue). Mais nous avons su gérer et ainsi, chacun connaît l’autre mieux que personne. Nous revenons encore plus amoureux que jamais (et oui!). Mais il n’y a pas eu que ce défi-là que nous avons réussi à relever haut la main: porter les sacs à dos, marcher chaque jour parfois toute la journée à l’aventure, parler aux gens (défi relevé pour Nico qui reste malgré tout un éternel timide, mais qui communique davantage avec les autres), et nous avons tous les deux progressé en anglais! Nous avons également appris à positiver. Parfois, il a fallu gérer des situations compliquées, délicates. Dans notre quotidien, nous sommes toujours assez organisés pour cela. Mais en voyage, ça reste différent. Cela nous a vraiment permis de relativiser et de se dire qu’il y a toujours une solution, quoi qu’il arrive. Nous ressortons grandis de cette expérience inoubliable, tellement forte et enrichissante aussi bien culturellement que personnellement

En conclusion, nous pouvons dire que ce tour du monde nous a marqué par ses rencontres. Tous ces gens que nous avons rencontrés ne se souviendront peut-être pas de notre passage, mais leurs visages à eux sont gravés dans nos mémoires à nous. Nous pensons à tous ces gens que nous ne rencontrerons jamais et qui ont tellement à nous offrir, à partager… Tellement de richesses culturelles, tellement d’amour. Le monde a tant de choses à nous montrer… Comme ces paysages à couper le souffle que nous avons observé un peu partout où nous avons vagabondé. Mais indéniablement, ce qui nous a fait le plus vibrer, c’est ce fougueux sentiment de liberté. Choisir de voyager, de s’évader de son quotidien, c’est choisir d’être libre, de vivre une expérience différente, de s’ouvrir au monde, et aux autres. Et alors à ce moment-là, c’est vrai, on se sent plus vivant que jamais. C’était notre rêve, on l’a fait, et on vous souhaite de réaliser tous les votre. Merci à toutes les personnes qui ont croisé notre route. C’est grâce à vous que ce voyage fut si beau.

Elise & Nicolas

One thought on “Tour du monde: bilan, budget, impressions et coups de coeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *