Singapour Cityguide: on vous dit tout!

Singapour, petit cocon asiatique entre la Malaisie et l’Indonésie, où toutes les cultures et coutumes se croisent, nous a accueilli pendant cinq jours. Pourquoi on s’est retrouvés là? Singapour est-elle vraiment faite pour les backpackers? Qui y a t’il à voir, à faire? Budget, logement, restauration, activités On vous dit tout de cette ville où il fait bon vivre!

 

Pour remettre un peu les choses dans  leur contexte, nous étions bien tranquillement installés sur une petite île au sud du Cambodge quand on a eu une révélation: mais au fait, la lettre d’invitation que nous avons pour obtenir notre visa vietnamien, c’est valable pour entrer dans le pays par voie terrestre ? Bien sûr que non, voyons! Plusieurs options s’offraient alors à nous: 1) prendre un vol depuis Phnom Penh pour Ho Chi Minh, mais en dernière minute, c’était hors de prix, surtout avec le têt en approche… 2) faire un “détour” et choisir une destination de transit pour arriver à Ho Chi Minh par avion 3) quitter l’île où nous nous sentions si bien pour faire en vitesse nos visas à Kep, et passer quand même la frontière terrestre en oubliant la lettre d’invitation (qui, soit dit en passant, nous réduisait de moitié le coût des visas). On a donc opté pour l’option numéro 2, et c’est ainsi que nous nous sommes retrouvés à Singapour pour quelques jours. Pourquoi Singapour ? On y a réfléchi: on n’avait pas très envie de “casser” l’itinéraire qu’on s’était fixé, donc il ne fallait pas partir trop au nord du Vietnam, ou trop au sud. On n’avait ni le temps ni le budget pour partir à la découverte de Bali et Lombok, pas spécialement envie de passer en coup de vent non plus en Malaisie… On s’est donc dit que Singapour était le meilleur des choix. D’autant plus qu’on ne savait pas trop dans quel contexte on y serait allés autrement, mais en tant qu’étape dans un tour du monde c’est une très bonne destination !

Vols vers Singapour

Pour le choix des billets d’avion aller et retour, on a choisi des dates où les vols étaient les moins chers. On a voyagé avec JetStar et Vietjet. Les deux compagnies étaient très bien ! C’est l’équivalent de Ryan Air chez nous: les billets sont cheap (enfin pas aussi cheap…), mais tout est payant dans l’avion. Au moment du check in, il faut payer en plus pour chaque sac à dos (les bagages en soute ne sont pas inclus dans le prix du billet). 

Phnom Penh > Singapour: 162.12€ pour deux personnes et un bagage en soute chacun.
Singapour > Ho Chi Minh: 137.02€ pour deux personnes et un bagage en soute chacun.
Soit au total: 300€ (299,14…) 

Un sacré petit budget quand même qui n’était pas prévu à la base, mais une plutôt bonne affaire sur les tarifs de dernières minutes.

Les quartiers qu’il faut absolument voir à Singapour:

Le CBD (quartier des affaires)

Premier quartier où nous nous sommes rendus à Singapour, et pas des moindres! On a adoré s’y promener et découvrir l’architecture moderne de la ville. Le style des bâtiments est très “américanisé”, ça nous a un peu rappelé New York, quatre mois plus tôt… 

 Chinatown

Quand on arrive à Singapour, tous les locaux nous disent “allez voir Chinatown!”. C’est donc ce qu’on a fait, et on a beaucoup aimé, de jour comme de nuit. C’est un quartier assez pittoresque, et le nouvel an chinois approchant, les festivités commençaient déjà à se faire sentir. Le grand marché du quartier nous a beaucoup plu, et malgré la foule on a réussi à se frayer des petits passages pour découvrir les différents stands. 

Le Buddha tooth relic temple est un grand temple de style chinois situé au coeur de Chinatown. Un étage entier est dédié à la relique de la dent de bouddha (d’où le nom), et les autres abritent un musée. Si vous allez jusqu’à la terrasse sur le toit, vous pourrez voir l’une des plus grandes roue de prière au monde! On est tombés juste au moment d’une cérémonie de culte. Les chants des moines ont rythmé notre visite, on était ravis!

C’est l’année du Coq !

Dans le quartier, il faut aussi visiter le Sri Mariamman Temple que nous avons complètement zappé. C’est le plus vieux temple hindou de la ville.

Le quartier arabe 

Un quartier super mignon qu’on a adoré aussi. Arabe street est un rue très colorée, qu’on a trouvé assez calme, ce qui est assez paradoxal car il est assez touristique et il y a pas mal de bars et de restaurants. On n’a malheureusement pas pu visiter la grande mosquée Masjid Sultan car on est arrivé trop tard! Sachez qu’elle ferme ses portes à 16h. Les petites rues du quartier valent le coup d’être explorées, on y trouve de jolies boutiques et le street art est à l’honneur ! 

Prendre de la hauteur:

The public library

Nous sommes allés faire un tour (pour le plus grand bonheur de madame) dans la gigantesque bibliothèque nationale de la ville. Nous avons emprunté les escalators pour monter les étages et espérer tomber sur une salle remplie de bouquins. Au bout du cinquième, toujours aucun livre en vue! Madame commence à râler: “c’est quoi cette bibliothèque sans livres ?” En fait, la salle d’emprunt se trouve au 10e étage. On y trouve de tout, même de la sociologie ! Mais aussi pas mal de livres sur l’histoire de Singapour, l’histoire du bouddhisme, la méditation… etc. Un vrai plaisir de se perdre dans les rayons. On peut aussi admirer l’extérieur en profitant des grandes baies vitrées qui donnent vue sur la ville.

Le Marina Bay Sands

Cet hôtel de luxe est un petit trésor architectural qui a ouvert ses portes en 2010 et qui compte plus de 2500 chambres ! Tout en haut, au 57e étage, on a une vue à 360° sur la ville. La montée est gratuite, mais si on n’est pas client de l’hôtel, on n’a pas accès à l’ensemble de la vue panoramique. À moins d’aller consommer au bar du rooftop, mais c’était sans façon pour nous. On n’avait pas envie de devoir débourser une fortune pour boire un verre… Il y a aussi une piscine magnifique qui nous a laissé rêveurs, elle aussi réservée uniquement à la clientèle de l’hôtel. Pas de vue panoramique de la ville, donc, si on vient en tant que simple visiteur, mais ça vaut le coup de tenter l’expérience ! Sinon, tous les soirs à 20h et 21h30 au Marina Bay Sands, il y a un spectacle magnifique à ne manquer sous aucun prétexte sur l’esplanade. 

Ion Orchard

A la base, Ion Orchard est un centre commercial immense, spécialisé dans la boutique de luxe. Il faut l’avouer, les centres commerciaux à Singapour sont magnifiques, et celui-ci tout particulièrement. On n’y a pas été pour faire du shopping, hein… On a surtout voulu monter au Ion Sky Observatory qui offre une vue panoramique sur la ville. Ce n’est pas vraiment un rooftop a proprement parler puisque ce n’est pas en extérieur, mais tant mieux pour nous car à ce moment là, il pleuvait des cordes ! Attention, l’étage est parfois fermé pour des événements privés! On peut aussi y boire un verre et manger, mais ça, ce n’est pas pour les backpackers, désolé 🙂

Skyville@dawson

Le rooftop que nous avons préféré, c’est celui-ci. Situé dans le quartier de dawson, ce rooftop se trouve en haut d’un immeuble de 47 étages, le dernier donnant sur une immense terrasse et une vue imprenable sur Singapour tout entière. Encore une fois, il pleuvait, mais ça valait le coup de se mouiller un peu (oui, il a plu tous les jours, mais pas en continue, donc ça va…).

 

A l’heure d’aujourd’hui, tous ces rooftops sont gratuits et accessibles pour tous.

Nos incontournables

Garden by the bay

Le jardin le plus connu de Singapour c’est sans doute celui-ci. On l’a visité de jour et de nuit, les deux sont à faire absolument! Chaque soir, à 21h, un son et lumière est projeté sur les tour métalliques. Un beau spectacle à ne pas rater. 

Haw par villa

En plein rénovation en ce moment, mais tout de même ouvert au public, ce temple extérieur gigantesque nous a surpris. Il démontre une autre forme de bouddhisme. Les différentes mises en scène de statues qui y sont installées racontent des légendes expliquées en malais, anglais et chinois. C’est vrai qu’il a besoin d’un bon coup de neuf, mais les travaux sont en cours. L’entrée est gratuite!

Clarke quay

Ce quai est surtout très attractif le soir, pour prendre un verre au bord de la rivière. L’endroit est super sympa, très décoré, et animé de toute part. Attention, les conso sur place sont très chères (14S$ la bière en happy hour… Ouch!). 

Les centres commerciaux

On a déjà parlé du Orchard qui est très beau, mais si vous voulez vraiment faire du shopping (on parle toujours aux backpackers, les autres, c’est vous qui voyez…), il y a le Mustafa Center dans Little India: on y trouve absolument tout, il faut le voir plus comme un grand bazar qu’un centre commercial classique avec plein de boutiques. Faire du lèche vitrine, c’est gratuit tant qu’on n’achète rien, donc très accessible quand on voyage, non? Nous on est allés faire un tour dans l’immense Toys’R’Us du Vivocity (dans le quartier  d’Harbourfront). Oui, à chaque fois qu’on visite une ville et qu’il y a un magasin de jouets, on y va. Et Élise a déjà fait sa liste au père Noël 2017…

Euh remarquez, Nico aussi a déjà fait la sienne !!!

 Manger à Singapour

Envie de manger une glace dans du pain brioché ou entre deux gaufrettes? Trouvez cette dame dans le quartier de Toa Payoh (apparemment il y a d’autres vendeurs de ce style un peu partout dans Singapour).

On a eu de la chance de pouvoir recroiser Lee que nous avions rencontré à Vientiane au Laos. Ils nous a emmené manger de la street food dans son quartier, et on a passé un bon moment ensemble ! Ce qui est génial à Singapour, c’est que pour manger local et à petits prix, il existe des foodcourt. Pour moins de 10S$, on mange généralement à deux. Cela se présente sous forme de grand hall, (souvent dans les sous-sols des centres commerciaux) où l’on trouve des dizaines de restaurateurs différents qui se partagent une salle commune où tout le monde peut s’asseoir et manger. Ça permet de varier les plaisirs: j’avais envie de manger italien, Nico voulait plutôt une spécialité du coin: on a tous les deux trouvé notre bonheur !

Autre spécialité de Singapour: les toasts au kaya ! Le kaya est une pâte à tartiner à base de plantes, très sucrée. On en a trouvé au Ya Kun Cafe. Les locaux adorent cet endroit.

Où logions nous?

Les trois premières nuits nous avions réservé une chambre au 81 gold hôtel, à 35 € la nuit. C’était confortable mais très mal agencé. Puis nous avons pris un airbnb dans la famille de Joyce. On avait une chambre privée à 22€ la nuit et accès aux parties communes. Ils sont tous très gentils. Leur nom sur Airbnb: Biggie Housy. Attention, leur quartier est assez éloigné du centre: il faut compter 3/4 d’heures de métro pour s’y rendre.

Transports 

A part un uber pour nous rendre à notre hôtel depuis l’aéroport, nous avons pris le MRT (métro) uniquement. Tous les lieux présentés ci-dessus sont bien desservis par les différentes lignes. Nous nous sommes procurés la ez-ligne card. Pour prendre le métro, il suffit de la recharger (minimum 10S$), et les trajets vous seront débités au fur et à mesure en fonction de la distance que vous avez parcouru. 

Budget

  Total en S$
sur 5 Jours
S$/J pour 2 personnes €/J pour 2 personnes
Divers 17S$ 3.4S$ 2.24€
Logement 226S$ 45,2S$ 29.83€
Loisirs 16S$ 3.2S$ 2.11€
Miam 207S$ 41.4S$ 27.32€
Transports 86S$ 17.2S$ 11.35€

Grand Total

552S$ 110.4S$ 72,86€

 

Au total, 5 jours à Singapour nous ont coûté 550S$ (S$= dollar singapourien), soit 365€. Le plus gros du budget (hors billets d’avion), c’est le logement. Mais on pense s’en être pas mal tirés car se loger coûte très cher. Il y a bien des guesthouses, mais le lit en dortoir coûte minimum 15€ par personne, ça ne valait pas le coût pour nous. Vient ensuite le “miam”, autant vous dire qu’on a fait très attention, et qu’on a principalement mangé dans des foodcourt pour ne pas faire trop d’écart. 

A‌lors, on aurait pu faire mieux ?

La réponse est Non! On voulait faire le musée des arts et des sciences pour voir l’expo photos de la NASA, mais le prix nous a rebuté: 17S$ l’entrée + le prix de l’exposition, surtaxé le weekend… Faut pas abuser ! On n’a pas non plus complètement exploré le Garden by the bay,  nous n’avons pris qu’un ticket pour le skyway, qui nous a coûté 8S$ chacun. On n’a pas pris le téléphérique pour aller sur l’île de Sentosa, 13S$ par personne + un droit d’entrée sur l’île, c’était hors budget pour nous. Il y a beaucoup de choses à faire à Singapour mais pour pouvoir tout faire, il faut mettre la main au porte-monnaie !

Bref, on en a quand même bien profité, et Singapour est une super ville, très agréable à vivre. On était bien, et on avait envie de partager notre expérience avec vous, alors on vous emmène avec nous en vidéo !

La vidéo vous plaît ? Beaucoup d’autres sont en cours de traitement. N’hésitez pas à nous suivre aussi sur Youtube 😉

7 thoughts on “Singapour Cityguide: on vous dit tout!

  1. Ouaaaaah! Je suis toute contente de voir que vous allez bien! La vidéo est au top, ça fait plaisir de voir vos bouilles! J’ai hâte de voir les suivantes, gros bisous les petits chats!

  2. Mieux que ce que je m’imaginais pour une grande ville! Les quartiers traditionnels chinois et arabes ont quand même l’air plus intéressants que les gros buildings. Le jardin a l’air sympa aussi 🙂
    Super vidéo!
    Des bisous!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *