Road trip en Andalousie: Bilan & Budget

Espagne_bilan_budget

Après deux semaines de voyage en Espagne, il est temps de dresser le bilan! Et oui, l’Europe, c’est pas si loin, mais ça se visite, et ça mérite bien des articles! C’est dans un pays voisin à la France que nous avons passé nos premières vacances après notre tour du monde. Nous avons sillonné parmi les plus beaux endroits d’Andalousie et on peut vous dire que cela nous a ravis! Mais quel budget prévoir dans une région quand même très touristique? Quand partir? Qu’est-ce qu’on a aimé ; pas aimé? Voici nos petits conseils si vous prévoyez un road trip!

Andalousie: comment réussir son road trip?

Un vol au départ de Rennes

Privilégier les vols locaux, c’est notre bonne résolution de 2018! Pour éviter un déplacement sur Paris, nous vous conseillons de regarder directement sur le site de votre aéroport le plus proche et de consulter les différentes destinations qui s’offrent à vous. Au départ de l’aéroport de Saint-Jacques-de-la-Lande (tout proche de Rennes), il existe trois vols directs pour l’Espagne: le premier pour Barcelone, le second pour Madrid et le dernier pour Malaga. Si vous vous rendez en Andalousie et que vous compter louer une voiture sur place, nous vous conseillons de partir sur un vol pour Madrid ou Malaga car cela représente beaucoup moins de kilomètres jusqu’à votre première destination dans le sud de l’Espagne que Barcelone. Nous, on a choisi Madrid pour passer par Tolède et descendre directement à Séville.

Plus d’infos sur le site de l’aéroport de Rennes 

La location d’un véhicule

Selon votre type de voyage et le temps qui vous est imparti, nombreuses sont les possibilités qui s’offrent à vous en termes de location: voiture, 4×4, vélo, camping-car, van… Personnellement, nous adorons conduire (surtout au régulateur, précise Monsieur). Mais niveau tarif, la voiture standard correspondait plus à notre budget pour cette fois-ci -même si le van reste sans doute la façon la plus économique de voyager (pas d’hébergement à payer, mais plus cher à la location). 

PAS DE PUB POUR Firefly

C’est avec cette compagnie que nous avons réservé notre bolide, et attention aux mauvaises surprises, aux prix trop attractifs ; et lisez bien toutes les petites lignes de votre contrat de location. Car en étant un peu trop confiants, nous nous sommes retrouvés à payer une assurance supplémentaire car cette agence à Madrid ne prenait pas les cartes de débit (nos cartes bleues classiques, si si, regardez bien c’est marqué dessus en tout petit “débit”). La carte de crédit est donc indispensable pour payer la caution de votre véhicule, sans quoi vous aller devoir mettre la main au porte-monnaie. 

L’avantage de voyager avec un véhicule de location – voire mieux, avec son propre véhicule – c’est de ne pas dépendre des transports en commun souvent coûteux (surtout en Espagne) et dont les trajets prennent beaucoup plus de temps. En plus, en voiture, on est plus libre de ses déplacements, on part quand on en a envie, et fini les galères de laisser les bagages à la réception de l’hôtel ; bienvenus à nos chers sacs à dos dans le coffreeee! Encore faut-il louer un véhicule qui en possède un assez spacieux pour y mettre toutes vos affaires… Pensez également à cocher l’option “kilométrage illimité” histoire de ne pas se retrouver frustré d’être restreint au niveau des kilomètres à parcourir. 

Attention: pour les personnes ayant moins de 26 ans, vous serez amenés à payer un supplément “jeune conducteur” (et ce, même si vous tenez un volant depuis vos 16 ans…). Ce supplément peut aller jusqu’à 30€ par jour par conducteur supplémentaire! Du coup, j’ai fait le choix de ne pas conduire pour cette fois et de laisser l’entière responsabilité de ce road trip à Nico.

La meilleure saison

Nous sommes partis deux semaines à cheval sur février et mars. En principe, c’est une bonne saison car peu de touristes et une météo douce. Seulement voilà, ça n’a pas été notre cas malheureusement: nous avons eu beaucoup de pluie. Alors certes, cela ne nous a pas empêché de profiter un maximum, mais ça réduit les activités en plein air (comme flâner et découvrir la ville à son rythme, par exemple). On vous conseille plutôt le mois d’Avril pour sortir les T-shirts, et éventuellement le mois d’Octobre où les températures sont encore douces.

Kway ou crème solaire ?

Inscription sur Airbnb

Inutile de tenter de réserver une nuit d’hôtel à prix convenable (si vous avez un petit budget). Nous, on a opté pour Airbnb, un site de réservation chez l’habitant que tout le monde connait désormais. 

ON PEUT VOUS PARRAINER
et vous bénéficierez d’un bon de réduction sur votre première réservation
Inscrivez-vous sur le site Airbnb
(n’hésitez pas à utiliser ce lien de parrainage qui vous fera économiser 25€!)

L’avantage avec Airbnb, c’est de pouvoir choisir tous les critères avant d’effectuer une réservation: prix, type de location, équipements, situation géographique… En quelques sortes, vous trouverez un lieu où dormir selon vos envies. Pour nous, le choix a d’abord été économique: en moyenne, une nuit en Airbnb en Andalousie nous a coûté 40€ contre 60 à 90€ dans un hébergement touristique classique. Nous avons parfois fait le choix de dormir chez l’habitant ; et parfois nous avions le logement pour nous tout seuls. Mais attention: la location de chambres ou logements en Airbnb se fait uniquement dans les règles du respect des lieux et surtout des hôtes. Et faîtes attention aussi à vous même: les mauvaises surprises peuvent malheureusement arriver alors lisez bien les commentaires/les avis avant d’effectuer une réservation. N’oubliez pas: si vous êtes en vacances, choisissez quelque chose de confortable et plaisant, même si vous avez un petit budget. 

Itinéraire et villes étapes

Avant de partir, faîtes un itinéraire! Deux semaines, c’est quand même court si on veut tout voir! Il va falloir faire des concessions. Voici notre itinéraire (que vous pouvez suivre, ou pas!):

Madrid > Tolède > Séville > Cadix > Gibraltar > Ronda > Grenade > Almeria > Grenade > Cordoue 

Budget pour deux semaines en Andalousie

Le graphique ci-dessus représente la totalité de nos dépenses. Le budget est calculé pour deux personnes. Voici ce que contiennent en détail les catégories représentées:

Transports: La location de la voiture et l’essence. L’avion n’est pas compris dans le budget.
Logement: Les hôtels et les Airbnb
Loisirs: les activités payantes, les musées, les soirées (sorties au bar, etc…).
Miamtoute la nourriture, du petit-déjeuner au dîner.
Souvenirs: du thé, des épices, du chorizo, du fromage (pourquoi tu ris?).

On a pris l’habitude de vous faire des petits bilans chiffrés dans des pays où la vie coûte sensiblement moins chère qu’en Europe, mais on s’est dit que ce serait intéressant de vous parler un petit peu de nos dépenses sur place en Andalousie. Presque à égalité, nos dépenses sont réparties majoritairement entre le transport (location de la voiture + essence) et les repas. En moyenne, un repas pour deux coûte 20€ (on parle d’un repas du midi ou du soir, pas d’un petit-dej’, car en général on achetait des biscuits ou du pain la veille et on grignotait avant de commencer notre journée). La location de la voiture nous a coûté 380€ au total (assurance comprise). Avec trois pleins et quelques parkings (dont un à 18€…), notre budget “Transports” s’élève à 558€ (30% du budget global). 

Le logement suit de près sans grande surprise avec un budget de 500€ environ pour 12 nuits (la 13e nuit, on a été hébergé). En moyenne, une nuit en Andalousie pour deux personnes coûte environ 40€. Si ce tarif est attractif, c’est en particulier dû aux réservations sur Airbnb, deux à trois fois moins chères qu’en hôtel.

Au total (sans l’avion), nous avons dépensé 1860,84€ pour deux semaines (14 jours) en Espagne, soit un total de 132€ par jour pour 2 personnes.
Sans la location de la voiture, notre budget serait de 48€ par jour par personne.

Conclusion? Mieux vaut voyager un mois en Asie que deux semaines en Europe… Mais on est plutôt content de notre budget global, et avec l’avion, nous dépassons à peine l’objectif que nous nous étions fixé au départ (à savoir 2000€). Se faire plaisir, c’est ça aussi les vacances!

Nos coups de coeur

* S E V I L L E *

Délibérément notre favorite en Andalousie ! Il faut dire qu’on a commencé notre visite de Séville par la majestueuse plaza de España au coucher du soleil. Et ben ça en jette! Que de couleurs et d’espaces verts dans cette immense cité! C’est la capitale économique de l’Andalousie mais elle est également dotée d’une richesse culturelle incomparable. 

Voir ou revoir l’article sur Séville

L’homme qui faisait des bulles pour amuser les passants. 
Plaza de España, Séville

* A L M E R I A *

C’est LA belle surprise de ce voyage en Andalousie. Nous sommes partis vers l’inconnu vers des horizons peu explorés. Du moins, ce ne sont pas les premiers listés lorsqu’on parle d’un voyage en Andalousie. Et pourtant! Le désert de Tabernas, les musées d’Almeria ainsi que les belles plages de la côte du Cabo de gata sont des petits trésors! De plus nous les avons découvert à trois, ma soeur nous ayant rejoint pour cette expédition. La province d’Almeria est pleine de richesses que nous conseillons vivement. Je la décrirais plutôt comme une destination pour les aventuriers, les amoureux de la nature et les friands d’histoire. 

Voir ou revoir l’article sur Almeria

Adeline et ses photographies du désert de Tabernas

Nico, toujours heureux de découvrir de nouveaux points de vue

Deux tourtereaux devant le rocher de la playa del Sombrerico.
Encore une belle aventure ensemble, mon amour!

* C O R D O U E * 

Dernière ville de notre road trip, et pas des moindres. Ce fut une réelle chance d’avoir pu découvrir la Mosquée Cathédrale sans personne ; d’avoir bénéficié d’une visite guidée par les locaux des petits patios de la ville ; et d’avoir eu quelques éclaircies pour terminer ce séjour en beauté. Cordoue est une cité qui a beaucoup de charme, et on a adoré.

Voir ou revoir l’article sur Cordoue

Les petites rues commerçantes et touristiques de Cordoue

La fameuse Mosquée-cathédrale

Tops & Flops en Andalousie

On a aimé

  • Les tapas. En plus d’être la spécialité locale, les tapas sont la garantie d’un moment convivial à petits prix. On adore cette façon d’envisager le moment des repas des espagnols.
  • La nourriture bon marché. Et pas seulement pour les tapas. En général, on ne fait pas un trou au porte-monnaie pour manger un repas complet.
  • Les Alcazars et palais. L’Andalousie est une région qui regorge de ces vestiges historiques. Nous sommes plongés dans l’Histoire locale dès l’aperçu des palais royaux qu’on peut trouver dans chaque ville. 
  • Notre soirée chez Miguel, notre premier hôte. Dès notre arrivée, nous avons pu constater la bienveillance et le bel accueil des andalous. Bons vivants, souriants, nous ne nous sommes jamais sentis comme étrangers. Miguel, chez qui nous avons dormi, nous a partagé sa passion pour la musique et même invité à un apéritif organisé avec ses copains musiciens. Notre seul regret est de ne pas avoir appris l’espagnol – ce qui a été notre plus gros frein durant ce voyage.
  • Notre weekend à trois, en famille. Ce voyage a été l’occasion de retrouver ma sœur, et voyager avec elle est quelque chose que je n’ai jamais eu vraiment l’habitude de faire. Je réitère quand elle le veut!

On n’a pas aimé

  • L’agence de location de voiture. On vous l’expliquait dans notre premier article: faîtes bien attention aux agences que vous choisissez. Il s’avère que la notre n’acceptait pas les cartes bleues étrangères et nous avons bien failli nous retrouver dans la mouise… 
  • La météo. Gros point noir de ce séjour. Si on a pu profiter un peu du soleil par moment, le temps général était constitué de gros orages et de pluies diluviennes, notamment à Grenade où nous n’avons quasiment rien pu faire.
  • L’omelette andalouse. Avec “gambas” qu’ils disaient. Oui, alors en fait ce sont simplement des crevettes en barquette, des champignons en boîte, et une omelette bien plus horrible que la mienne, servie avec la classe d’une cantinière!
  • Gibraltar. Autant nous avons bien aimé notre ascension de l’Upper Rock – encore que, à pied, c’est très mal aménagé – autant nous avons détesté l’ambiance général et la ville en elle-même. 

Bons plans

  • Guide pour commander des tapas

Una Tapa: petite ration idéale pour une dégustation de plusieurs tapas à l’apéro.

Media Racion: ration suffisante en guise de plat si on en prend un ou deux en plus pour goûter à tout. Généralement, à deux, on prenait 4 plats.

Una Racion: ration qui vous fera regretter d’avoir eu les yeux plus gros que le ventre. 

  • Les tapas qu’on adore 

Le jambon cru . Les portions de fromage local . Le bœuf sauce roquefort Les aubergines au miel . La tortilla . Les légumes frits . Les croquettes au fromage 

Nos meilleurs restaurants de tapas se trouvent dans le tableau des Infos Utiles à la fin de chaque article sur l’Andalousie.

  • Prendre le taxi

A Grenade, nous avons pris une seule fois le taxi pour quelques kilomètres (mais avec la pluie, quelques kilomètres peuvent paraître durer des heures quand on est à pied). A plusieurs, le taxi coûte bien moins cher ici qu’en France, alors autant ne pas s’en priver.

  • Se garer en ville

Sachez qu’entre 13h et 17h, la plupart du temps, on peut se garer en ville gratuitement. Et oui, ce créneau là, c’est l’heure de la sieste, une activité à part entière en Andalousie! D’ailleurs, beaucoup de commerces ferment leurs portes à ces horaires. Ne vous laissez pas surprendre!

Ces deux semaines de vacances auront été particulièrement riches en découvertes. Ce fut notre premier voyage depuis notre tour du monde, 8 mois après notre retour en France. Cela nous a permis de passer de bons moments tous les deux loin de notre quotidien – mais surtout de retrouver ma petite sœur qui vit en Andalousie pour ses études. Il est évident que 15 jours, on a trouvé ça plutôt court, mais nous avons pu nous rendre dans quasiment tous les endroits que nous voulions voir. Et finalement, quinze jours c’est le créneau “normal” pour toutes les personnes qui n’ont que 5 semaines de congés par an! Terminé les années sabbatiques, retour à la réalité du voyageur qui n’a pas des mois devant lui pour parcourir le monde! 

On espère que les récits de notre road trip vous ont plu, merci à ceux qui ont suivi nos péripéties du début à la fin! Rendez-vous au prochain voyage! 

La Vidéo:

One thought on “Road trip en Andalousie: Bilan & Budget

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *