Road trip en Andalousie #6: Almería et ses alentours

Sixième article de notre tour d’Andalousie, et voilà que nous partons totalement à l’aventure, en quête de soleil et de nature (en plus ça rime). C’est avec Adeline que nous prenons la route depuis Grenade jusqu’à Almería. Mais que serait un road trip sans quelques arrêts en cours de route? Pendant deux jours, nous avons exploré la province d’Almería et sa capitale ; le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on ne s’attendait pas à y trouver tant de trésors! Vous venez avec nous? 

Le désert de Tabernas

Samedi: départ pour T A B E R N A S. Nous quittons Grenade en embarquant ma sœur avec nous pour un weekend découverte. En contournant la Sierra Nevada, nous nous dirigeons vers le désert de Tabernas connu pour avoir accueilli plusieurs gros tournages de westerns (italiens entre autre). On peut y visiter les studios, mais ce ne sera pas notre programme pour cette fois. Nous cherchons à faire une petite randonnée matinale afin de s’imprégner des paysages désertiques. Malheureusement, en arrivant dans la ville de Tabernas, nous tombons sur un office de tourisme fermé, et peu de panneaux indiquant les éventuelles randos à faire.

Le fameux office de tourisme aux allures de Far West

Nous empruntons un premier sentier qui semble faire partie d’un GR traversant toute l’Andalousie. Les premiers spots que nous voyons sont une arène abandonnée et une décharge (officieuse, mais cet endroit a été réquisitionné par les habitants pour y déposer leurs déchets, visiblement…). Tout cela ne nous dit rien qui vaille la peine de continuer. De plus, une portion du chemin était très boueuse, et on ne savait pas vraiment où cela allait nous mener. Nous empruntons un second sentier (la portion de route qui monte, avant la “décharge”). En prenant de la hauteur, nous pouvons admirer l’étendu du désert. Mais nous sommes rapidement stoppés par des chiens qui montaient la garde (et dont les propriétaires n’avaient visiblement pas prévu de clôturer correctement leur terrain). C’est donc un peu bredouilles que nous retournons à la voiture, déçus.

On n’allait quand même pas s’arrêter à une petite déception, loin de nous cette idée! Pendant notre courte balade, nous avons aperçu le château de Tabernas situé sur les hauteurs de la ville. Nous décidons de nous y rendre en voiture. Ne pouvant finalement y accéder qu’à pied, nous laissons notre char près du gymnase et commençons à grimper. En quelques minutes nous atteignons le fameux château qui offre une vue imprenable sur la ville de Tabernas et sur le désert. Ce super spot pique-nique nous a redonné du pep’s pour la suite! 

Mojácar et la Torre del Pirulico

La journée continue, nous prenons la direction de Mojácar. C’est une cité balnéaire dont les habitations sont toutes blanches. Elle n’a rien d’extraordinaire en soi, mais si on longe la côte entre Mojácar et Carboneras, on peut atteindre la tour de Pirulico depuis laquelle la vue est magnifique. Dans nos recherches, nous avions repéré une plage assez connue sur laquelle nous voulions nous rendre: la playa de la Piedra del sombrerico. En continuant à pied au départ de la tour, nous empruntons le sentier qui traverse un parc naturel (dont une partie a été privatisé). Nous avons pris plaisir à faire cette balade et nous avons atteint la fameuse plage qui est en réalité connue pour son gros caillou en forme de… à vous de nous dire, parce qu’on cherche encore! Mais elle était plutôt sympa, cette petite plage!

Almería City

Nous avions réservé une chambre d’hôtel à Almería, notre destination “principale” du weekend.
A L M E R í A est la capitale de la province du même nom. C’est une ville en bord de mer dont la côte s’étend sur plusieurs centaines de kilomètres. Beaucoup de plages sont réputées et nombreux sont les espagnols qui y viennent en vacances en été. 

Après avoir déposé nos affaires à notre hôtel, nous visitons le musée de la guitare. C’est un petit musée plutôt axé sur la vie du musicien Antonio de Torres, mais la visite – bien que très courte – reste sympathique, notamment pour l’exposition des différents instruments ainsi que la salle en forme de guitare. Puis visite de nuit – et sous la pluie du joli centre-ville d’Almería.

Nous avons pu y admirer la cathédrale joliment éclairée, mais aussi plusieurs rues animées dont les bâtiments semblaient particulièrement originaux (sauf que de nuit c’est quand même plus compliqué à distinguer). 

Après cette journée bien remplie, nous nous sommes mis en quête d’un restaurant. C’est alors que j’ai sorti: “je mangerais bien un couscous, tiens!”. Il n’a pas fallu très longtemps à mes deux compères pour me rejoindre dans mes idées, alors nous avons trouvé la perle rare: Aljaima, un restaurant marocain très réputé à Almería.

Dimanche: visite du musée d’Almería puisque la pluie bat toujours son plein ici. Cette visite fut un réel coup de cœur notamment la salle d’exposition temporaire ainsi que les objets d’art persans. On recommande vivement ce musée archéologique qui retrace un peu la condition humaine et ses évolutions en termes de conception de la vie et de la mort. Prévoyez deux bonnes heures (voire trois) pour la visite.

Ensuite, nous nous sommes rendus à l’Alcazaba, l’Alcazar d’Almería pour une visite pluvieuse des ruines du palais. Si nous avons adoré l’architecture de ce monument, on n’a pas trouvé que les jardins étaient très bien entretenus. Mais la visite est gratuite, alors pourquoi s’en priver? De plus, depuis l’Alcazaba, nous avons une belle vue sur Almería. Une jolie visite malgré la pluie (et encore une fois, pas un chat dans les environs!).

Juste après notre balade à l’Alcazaba sur les hauteurs d’Almería, le soleil fait son retour et nous déambulons dans la ville – en plein jour cette fois. Nous redécouvrons cet endroit plein de couleurs aux multiples petites ruelles intéressantes et charmantes. Nous dégustons une paëlla (traditionnelle pour Adeline et Nico, et à l’encre de seiche pour moi), puis reprenons la route pour passer l’après-midi à la plage!

Les plages d’Almería

Grâce au retour du soleil, nous sommes d’humeur à passer le restant de notre journée à découvrir les plus belles plages de la côte. Deux ont retenu notre attention: la première est la plage de Mónsul située dans le parc naturel et préservé de Cabo del Gata. Sable fin, mer agitée, plage quasi déserte… Un bel endroit pour se ressourcer. Nous ignorons ce qu’il en est en plein été, mais s’y balader en hiver est un pur bonheur!

La seconde, la plage de los Genoveses toujours située dans le parc naturel de Cabo del Gata nous a moins emballé. Elle se trouve proche de la ville de San José. Nous avons aimé le chemin pour s’y rendre et la nature luxuriante qui entoure cette plage, mais elle reste moins attrayante (selon nous) que la précédente malgré son côté sauvage.

Nerja 

Lundi: Il était prévu de retourner une journée à Grenade histoire de rattraper un peu les visites que nous n’avions pas pu faire (pour comprendre pourquoi, on vous invite à lire l’article précédent), mais la météo ne s’améliorant finalement pas, nous avons décidé de prolonger le plaisir et de retourner sur la côte. C’est donc vers les grottes de Nerja, dans la province de Malaga que nous nous orientons cette fois-ci. Peu renseignés sur notre destination, nous découvrons à l’arrivée que la visite est payante et obligatoirement guidée. Cela ne nous enchante guère et la note reste salée: 10€ par personne pour visiter des grottes (sans le petit train), alors qu’il fait un temps merveilleux dehors (pour une fois!). Alors nous décidons d’entamer plutôt une randonnée dans la réserve naturelle de la Sierra Almijara. Ça grimpe un peu mais ce n’est pas difficile. La balade n’est pas très longue (environ une demie heure), et à l’arrivée, une belle vue dégagée sur Nerja et la Costa del Sol

L’heure du midi approchant, nous décidons de déjeuner en bord de mer. Nous tentons alors le village de Almuñécar où le château de San Miguel se dresse sur les hauteurs d’une colline. Malheureusement celui-ci était fermé… Nous nous sommes donc repliés sur le petit parc au pied du fort qui ne paye pas de mine, mais qui reste sympathique à découvrir (de toute façon, quand il n’y a rien d’autre, on ne fait pas les difficiles, hein?) C’est donc sur une note mitigée que nous reprenons la route vers Grenade pour déposer Adeline. Pour nous, c’est le départ vers Cordoue, dernière destination de notre voyage en Espagne. 

Si Nerja ne restera pas dans nos coeurs, Almería par contre est l’une des destinations que nous avons préférées dans ce road trip! C’était inattendu, mais nous avons adoré la ville, l’ambiance, l’Alcazar, les plages… TOUT en fait! C’est un lieu qu’on recommande à tous si vous entamez un road trip en Andalousie. Pour nous, Almería était insignifiante au départ (presque balayée par nos envies de découvrir Séville et Grenade), mais ça, c’était avant de l’explorer, et franchement, ce fut une belle surprise! Et mon petit doigt me dit qu’Adeline est du même avis que nous 😉 Rendez-vous au prochain épisode pour découvrir ensemble la jolie Cordoue! 

La photo dossier…

Infos Pratiques

Logement:
Los Molinos Suites: Chambre Triple sur le thème de Tintin, 51€/nuit.

Activités:
A Tabernas:

  • Château de Tabernas: Gratuit

A Almería: 

  • Musée de la guitare: 3€
  • Alcazar d’Almería: Gratuit
  • Musée d’Almería: Gratuit

A Nerja: 

  • Grottes de Nerja: 10€

Où manger à Almería?
Aljaima, restaurant marocain aux délicieuses saveurs.
La Encina, restaurant et bar. Les paëllas sont très bonnes!

6 thoughts on “Road trip en Andalousie #6: Almería et ses alentours

  1. C’est vrai que la région du cap de gata est belle nous Almeria nous a moins plu mais nous n’y avons pas passé beaucoup de temps.

  2. “et encore une fois, pas un chat dans les environs!” ah bon? moi j’ai eu un chat sur les genoux pendant une demi-heure en attendant qu’une averse passe 😉

    Sans oublier la traduction en français carte du restaurant à mourir de rire (il faut bien que mes études me servent à quelque chose!)

    Mais je confirme, j’ai adoré aussi (avec un petit plus pour les plages sauvages et le musée d’archéologie, et un petit moins pour les champs de serres le long des routes!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *