Road trip en Andalousie #7: Cordoue et sa Mosquée-Cathédrale

Dernière étape de notre road trip en Espagne – et plus précisément en Andalousie: c’est à Cordoue que nous avons posé nos sacs à dos pour notre avant-dernière nuit. Une ville dont on nous avait beaucoup parlé et qui au départ n’a pas fait l’unanimité chez nous… Pourtant, elle regorge de vestiges originaux comme la fameuse mosquée-cathédrale que nous nous sommes empressés d’aller découvrir. Que nous réserve la belle Cordoue? Qu’en avons-nous pensé? Réponse dans cet article!

C O R D O U E (Córdoba) est la principale ville de la province de Cordoue. Traversée par le fleuve du Guadalquivir, elle est réputée pour son centre-ville dont certains vestiges datent de l’âge de Bronze. Ancienne capitale administrative d’Andalousie, elle a peu à peu été écrasée par sa concurrente Séville. En arrivant sur les lieux, nous découvrons une ville ternie par le temps, un fleuve débordant, noirci par les pluies des derniers jours, et un centre-ville très touristique principalement occupé par des boutiques de souvenirs. Pas vraiment de quoi nous emballer pour le moment, d’autant plus que nous y sommes restés moins de 24h. 

La Mosquée-Cathédrale de Cordoue

Le monument culte de Cordoue, c’est cet édifice religieux dont les travaux ont été entamés dès le 1er siècle de notre ère. Avant tout, la Mezquita était un temple romain transformé en église ; puis par la suite convertie en Mosquée. Menacée à plusieurs reprises de destruction et de réappropriation par les catholiques, une cathédrale a donc été construite en son centre afin de satisfaire et réunir les pratiquants. Et c’est ainsi qu’elle devint en quelques décennies la Mezquita Catedral de Cordoue. Bon, on a simplifié un peu l’histoire, mais en gros c’est ça. Et c’est plutôt original, comme idée! Nous avons entamé notre visite à partir de 15h, et si on nous avait dit que les lieux étaient très prisés par les touristes, ça n’a pas été le cas au moment où nous y étions. Personne dans la Mosquée, et toute la liberté de la découvrir à notre rythme! Les serpentins qui habituellement servent à diriger les touristes et préserver certains endroits dans la mosquée-cathédrale avaient été retirés pour notre plus grand plaisir! Cet endroit impressionne premièrement par ces jeux de lumière naturelle qui pénètrent au creux des arches rouges et blanches abritant le lieu de culte musulman – ainsi qu’à l’intérieur de la cathédrale dont le plafond est excessivement haut. Mais aussi et surtout par les détails décoratifs sculptés dans chaque mur du monument. Un vrai trésor, cet édifice! 

L’Alcazar de Cordoue

On continue la visite avec l’Alcazar (décidément, il y en a vraiment dans toutes les villes d’Andalousie!). On a un peu hésité avant de s’y rendre car on avait peur qu’il ressemble à celui d’Almeria (peu entretenu). Mais heureusement que nous avons poussé notre curiosité jusqu’au bout car c’est un lieu absolument incroyable! Si nous avions loupé les jardins de l’Alhambra à Grenade, nous avons été séduits par ceux de l’Alcazar de Cordoue. Ils sont incroyablement bien chouchoutés: on peut y admirer des bassins, des orangers et citronniers à foison, et aussi des arbres taillés en arche, sculptés en objet… Une visite très intéressante qui ne peut se décrire qu’en photo.

Les petits patios 

Une particularité de la ville de Cordoue, c’est qu’elle regorge de petits coins secrets mais qu’on peut quand même visiter. A la sortie de l’Alcazar, nous sommes abordés par les membres d’une agence qui s’appelle Ruta Patios et qui vend des tickets pour une visite guidée des patios de Cordoue. Au premier abord on a cru à un attrape-touriste, mais en vrai ça vaut le coût! Nous avons payé la modique somme de 5€ chacun et avons eu accès à quatre jolis patios – les patios de San Basilio – et à des explications en anglais (et en français!) par un habitant (et un touriste qui a fait la visite avec nous et qui a eu la gentillesse de nous faire la traduction de l’espagnol vers le français, notre guide ne maîtrisant pas du tout son anglais – mais on ne lui en tient pas rigueur car il était très gentil, et au moins, il a essayé). 
Mais au fait, c’est quoi un patio? C’est un jardin partagé, un espace extérieur commun à plusieurs habitations, la plupart du temps situé au centre de celles-ci et de forme carrée. En général, une porte ou une arche donne sur une rue passante. Les patios sont donc ouverts au public, et à Cordoue, plusieurs d’entre-eux sont classés au patrimoine mondial de l’unesco. Ils sont de véritables espaces de détente et de partage. Ils sont souvent très fleuris et chaque patio à sa propre particularité, que ce soit au niveau des couleurs qui ressortent ou des arbres plantés. Ils sont très appréciés en Andalousie, et chaque habitant tient son rôle très à cœur dans l’entretien de cet espace à la fois privé et partagé au plus grand nombre. Pour les photographes en herbe, c’est l’occasion rêvée de jouer avec l’objectif. 

Après ces visites imprévues tellement enrichissantes, nous avons traversé le Puente Romano pour faire quelques prises au pied de la tour de Calahorra avant de repartir en direction de Madrid où nous prendrons notre vol retour. Cette partie fortifiée de la ville relie la vieille ville de Cordoue aux quartiers plus récents. Des milliers de visiteurs et d’habitants traversent le pont chaque jour. 

Finalement, malgré quelques appréhensions à notre arrivée, il s’est avéré que Cordoue a dégagé un charme incomparable aux villes visitées avant. Encore dans son jus, c’est une ville qui se modernise – mais dont on a su préserver les richesses culturelles. On termine donc notre road trip en Andalousie en beauté! Rendez-vous la semaine prochaine pour un petit bilan de ce voyage en Espagne 😉

Infos Pratiques 

Logement:
Chez Ana, 30€/nuit. Pas le meilleur logement qu’on ait pu avoir, mais le prix est imbattable.

 * N’hésitez pas à nous demander un code parrainage pour bénéficier d’une réduction de 24€ sur votre première réservation sur le site https://www.airbnb.fr/ *

Activités:
Mezquita Catedral: 10€
Alcazar de Cordoue: 4.50€
Visite des patios: 5€

Où manger?
La Favorita, bar à bières et tapas.


Clandestino, bar à tapas. Tapa du jour, bières et sympathie du personnel!

Où faire ses emplettes? 
COVAP, pour y acheter du jambon andalous et du bon fromage!

4 thoughts on “Road trip en Andalousie #7: Cordoue et sa Mosquée-Cathédrale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *