Camping sauvage dans les parcs américains: notre expérience.

Campement dans la forêt de Kaibab

Souvenez-vous, notre tour du monde a débuté par un mois aux États-Unis où nous avions visité New York, la Floride, la Californie, ainsi  que quelques grands parcs de l’Ouest américain. Un mois et demi de pur bonheur, dont 18 jours de road trip inoubliables! Dans cet article pratique, on vous raconte comment nous avons vécu pleinement cette aventure sur la route de la liberté. Au programme de notre rêve américain durant ces 18 jours, visite des parcs, puis camping à proximité pour une expérience hors du commun!

L’itinéraire

Point de départ : Las Vegas.
Point d’arrivée : Los Angeles.
États traversés : Nevada, Arizona, Nouveau-Mexique, Utah, Californie
Durée : 18 Jours
Compteur : Plus de 5000km parcourus

Le Pass America The Beautiful

Côté bons plans, nous avons opté pour un pass annuel qui donne accès à une multitude de parcs nationaux. C’est le Pass America The Beautiful, rentabilisé au bout de trois parcs selon le prix des entrées. Nous nous le sommes procuré directement à l’entrée du premier parc que nous avons visité. Il est valable un an. Si vous le prenez et que vous ne comptez pas retourner aux Etat-Unis dans l’année, on vous conseille tout simplement de le revendre sur place une fois votre road trip terminé, ou de le donner à vos amis s’ils souhaitent partir aux USA, car deux signatures sont acceptées sur la carte.
Prix: 80$

pass america

La location de la voiture

Pour nous, pas de van ou de grosse cylindrée! On avait pesé les pours et les contres, c’est finalement par choix économique que nous avons opté pour une voiture de taille moyenne pour réaliser ce road trip. Nous avons effectué notre réservation à l’avance via Alamo.nl. Le choix ne s’est pas fait par hasard : c’est une des rares agences qui prenait déjà en compte le fait que nous soyons “jeunes conducteurs” (aux États-Unis, si on a moins de 26 ans, il faut s’acquitter d’une taxe supplémentaire quand on souhaite louer une voiture) ; et qui annonçait clairement le prix de location, surtaxe incluse. L’offre que nous avons choisi est la “gold underage” qui permet à deux personnes de nos âges (24 et 25 ans lors de la réservation) de conduire sans limitation de kilométrage. Autre option incluse dans le prix : le “One way” qui nous a permis de déposer la voiture dans une autre agence que celle de départ. Ainsi nous avons pu la rendre à Los Angeles alors que nous l’avions louée à Las Vegas.
Prix pour une voiture de classe économique (ECAR) : 999€ pour 18 jours.

notre voiture

Points forts de ce modèle : passe partout, boite auto, suffisante pour deux personnes + matériel et bagages, climatisation (indispensable).
Points faibles : petit coffre, voiture plutôt basse (attention dans les chemins).

L’équipement

notre matériel

Comme vous pouvez vous en douter, nous n’étions pas entièrement équipés pour ce road trip (en tour du monde, on voyage léger). Nous avions déjà en notre possession deux duvets, deux tapis de sol et une tente. Pour le reste nous avons dévalisé un WallMart (hypermarché local où l’on trouve de TOUT).
Retour de shopping :

  • Une glacière (king size)
  • Deux chaises de camping
  • Un gallon d’eau (soit ~3L)
  • Un sac de glaçons (indispensable)
  • Un réchaud + gaz
  • Un lot casserole, poêle, assiette
  • Une bâche
  • De la nourriture pour plusieurs jours

Il est très facile de trouver des sacs de glaçons pour garder la glacière fraiche. Toutes les supérettes et stations services en vendent. Nous réutilisions l’eau des glaçons fondus pour la vaisselle ou la douche. Pour nos repas, la plupart du temps, c’était pique-nique ou fast food le midi, et repas au feu de bois ou au réchaud le soir.

Camper dans les parcs nationaux, est-ce autorisé?

Il est possible de camper au sein même des parcs dans les endroits prévus à cet effet : cela va du simple emplacement de tente au camping aménagé avec douches et WC. Le bivouac est toléré uniquement à l’extérieur des parcs nationaux. Cela signifie que tant qu’il n’y a pas de panneau d’interdiction, vous pouvez planter votre tente sans problème. Nous vous conseillons de réutiliser les espaces ayant déjà servis. Ils sont facilement reconnaissables, notamment lorsqu’il disposent de firepit (cercles en pierre pour faire du feu). Attention, il est parfois interdit de faire du feu à proximité des parcs (généralement indiqué) !
Vous trouverez des campings à tous les prix, mais en moyenne, nous n’avons déboursé qu’entre 10 et 25$ par nuit.

Oliver Lee campground

Une particularité de certains campings est qu’il n’y a pas de personnel en permanence. Il faut donc jouer la carte de l’honnêteté et payer directement le prix de l’emplacement dans les urnes mises à disposition:

urne à paiement

Les endroits où nous avons campé:

On a testé plusieurs types de camping: du camping “classique” tel que celui de Furnace Creek dans la Death Valley, aux campings plus minimalistes équipés d’un seul WC, en passant par du bivouac en plein milieu d’une forêt… Il faut toutefois penser à se ravitailler en eau potable et nourriture avant de monter ce type de campement.

campement dans la forêt

La vie de campeurs aux USA nous a beaucoup plu. En effet, quoi de mieux que de se retrouver seuls face à l’immensité de la nature, au beau milieu des parcs nationaux, avec ce sentiment de liberté incomparable que procurent ces petits instants simples comme la préparation du feu, s’y faire griller du bacon, s’y réchauffer, puis regarder des milliers d’étoiles avant d’aller dormir? A certains moments, on avait l’impression d’être de vrais privilégiés: se réveiller avec une vue sur le Lone Rock Canyon ou sur un petit bout du Zion, ça n’a pas de prix!

vue sur Lone rock
feu de camp
voie lactée

En revanche, il y eu aussi des moments moins sympathiques comme le coup où des coyotes se sont mis à hurler en plein milieu de la nuit alors qu’on campait en pleine forêt ; où l’orage a éclaté alors que nous étions perchés en haut d’une colline ; sans parler de la nuit où les températures ont frôlé les -5° et où nous avons dû nous réfugier dans la voiture et allumer le chauffage… Bref, les joies du bivouac, et des souvenirs plein la tête!

Vous trouverez ci-dessous la liste des campings où nous avons dormi pendant notre road trip. Ils se trouvent également sur la carte (en vert, les points de bivouac, en bleu, les campings):

  • TenX Campground: 35°56’7″N 112°7’36″W Camping minimaliste aux portes de Grand Canyon et du Colorado avec WC, tables de pique-nique et emplacement pour faire du feu. Payant.
  • Grand canyon, Kaibab Forest:  35°57’41″N 111°57’40″W Aire de bivouac avec firepit.
  • Page, Lone rock37°0’59″N 111°32’43″W Camping avec WC, douche (froide!) en extérieur, emplacement tente et camping-car.
  • Muley point (à 1 heure de Monument Valley): 37°14’1″N 109°59’35″W Aire de bivouac avec quelques firepit sur les hauteurs.
  • Oliver Lee campground32°44’47″N 105°54’57″W Camping aménagé près de White Sands avec douches et WC. Payant.
  • A 20 min de Zion National park: 37°8’35″N 113°3’32″W Endroit choisi au hasard à la sortie du parc. Interdit aux feux de camp.
  • Dixie National Forest: 37°30’13″N 112°33’34″W A mi-chemin entre Zion et Bryce, clairière propice au bivouac avec firepit.
  • Deathvalley, Furnace Creek campground: 36°27’47″N 116°52’10″W Camping payant avec WC, table, firepit mais pas de douche.
  • Deathvalley, Emigrants: 36°29’47”N 117°13’47″W Aire de camping gratuite réservée aux tentes. Attention, seulement 10 places! Premier arrivé, premier servi!
  • Deathvalley, Panamint Springs: 36°20’22”N 117°28’04″W Camping classique avec douches.

Dans le prochain article, nous vous parlerons plus en détails des parcs que nous avons visités (et adorés !) 🙂

3 thoughts on “Camping sauvage dans les parcs américains: notre expérience.

  1. Oh oui le camping aux usa que de souvenirs!
    Nous aussi les nuits aux températures glaciales passées dans la voiture on s’en souvient. Meme de la neige au grand canyon brrrrr!
    On aimerait bien tenter le camping car une autre, pour une plus grande autonomie.

    1. Oh, on se souvient que vous aviez eu de la neige! Ca devait être vraiment surprenant!
      Pour nous aussi, le van sera de la partie la prochaine fois. On a tellement hâte d’y retourner!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *