Road trip en Andalousie #1: Tolède, première étape!

C’est au mois de Février que nous avons décidé de partir à nouveau à l’aventure pour deux semaines vers une destination assez touristique: j’ai nommé l’Andalousie, une région du sud de l’Espagne! Parmi ses villes incontournables, il y a bien sûr Séville, que je rêvais de voir depuis plusieurs années déjà, mais également Grenade où vit ma petite soeur pour ses études. Le prétexte de lui rendre une petite visite était donc l’occasion pour nous de partir en road trip pour découvrir cette belle région ensoleillée… ou pas! A travers une série d’articles, soyez prêts à suivre nos péripéties andalouses! Et on commence avec une cité médiévale de caractère: la belle ville de Tolède!

Après un vol Rennes-Madrid avec la compagnie Iberia, le temps est venu de récupérer notre voiture pour entamer notre road trip en Andalousie. Et puisqu’un voyage réussi ne se passe jamais sans quelques galères, voilà qu’elles commencent dès notre arrivée sur les lieux! 

Sur le site de wisecar*, nous avions réservé au préalable une voiture chez la compagnie Firefly*, au prix de 212€. En arrivant sur les lieux, la compagnie de location réclame une caution (850€) qui sera bloquée sur notre compte et rétablie une fois la voiture retournée, ce qui est tout à fait logique en cas de vol par exemple. Sauf qu’en voulant régler la caution, l’administratrice de l’agence (qu’on appellera Jacqueline) nous annonce qu’elle ne peut pas prendre les carte de débit, et qu’elle n’accepte que les cartes de crédit pour ce genre d’opération. Vous me direz, mais quelle différence? Et bien en France, si vous pouvez payer à crédit avec votre carte bleue classique, sachez que ce n’est pas le cas partout! Et en l’occurrence, malgré nos explications quant à la possibilité de bloquer une caution avec nos cartes françaises, Jacqueline a tenté de gruger son système en vain. Ne pouvant pas payer la caution donc, nous avons dû payer une assurance qui ne nous sera donc pas remboursée (450€ quand même, dont 150€ qui doivent nous être retournés si nous rendons la voiture à l’heure) – et bien sûr, pour ce paiement comptant, la carte de débit est acceptée! Le prix de la voiture de location nous est donc revenu au double de ce que nous avions prévu, car à défaut de ne pas pouvoir utiliser nos cartes pour la caution, nous avons dû lâcher des pépètes… Ce qui n’est pas du tout précisé sur le site de réservation de wisecar. Après de longues minutes de négociation par téléphone, le site a fait un geste commercial en nous remboursant le prix payé à l’avance sur internet.

*vous comprendrez donc que nous boycottons le site de wisecar ainsi que la compagnie Firefly, on vous déconseille fortement de réserver une voiture avec ce site ET cette compagnie, malgré les tarifs alléchants. 

Nous finissons donc par récupérer notre bolide et prendre enfin la route vers notre première destination: la jolie ville de Tolède, située à 80 kilomètres à peine de Madrid, et chef lieu de la province du même nom (qui n’est pas en Andalousie, mais qui se trouve tout de même sur la route, dans la région de Castille-La Manche).

Tolède, une ville de charme

Il est presque 18h quand nous arrivons à Tolède. Nous en profitons donc pour nous rendre au mirador del Valle afin d’y admirer le coucher du soleil. Un endroit vraiment agréable qui offre une magnifique vue toute la ville. Le soleil était bien présent, mais il y faisait un froid glacial! Heureusement, la beauté du paysage se suffisait à elle-même. Nous sommes déjà tout excités de partir à la découverte de Tolède!

Après avoir admiré ce joli spectacle, nous nous sommes dirigés vers notre premier logement: une chambre chez José (alias Pepe) réservée sur le site Airbnb (on vous en reparlera dans notre article bilan, mais en Espagne, utiliser Airbnb c’est top!). Grande surprise à notre arrivée Pepe nous fait visiter les lieux dans sa grande maison située dans le petit village de Cobisa, juste à côté de Tolède. Pour notre confort, il n’y avait pas seulement une chambre, mais aussi un salle de bain et une cuisine rien qu’à nous! Nous étions vraiment ravis. Nous avons même eu le droit à un concert privé, José ayant des répétitions avec son groupe de musique ce soir-là, ainsi que l’apéro avec ses copains pour goûter le vin et le fromage local. Cette délicieuse soirée nous aura presque fait oublier les broutilles de notre arrivée.

Après notre première nuit à Cobisa, nous repartons en direction de Tolède. La principale activité incontournable, c’est d’errer dans la ville. Hormis les boutiques d’épées et autres souvenirs rappelant l’époque médiévale, nous trouvons un certain charme à déambuler entre les murs des petites ruelles de Tolède. 

Nous sommes passés devant l’imposante cathédrale, mais à 10€ l’entrée, nous avons passé notre chemin. La place de la cathédrale est souvent bondée de monde, comme en témoigne la photo.


Depuis le pont San Martin nous avons pu rejoindre le centre-ville en montant par les remparts. Sur la route, le musée de l’armée de l’Alcazar de Tolède nous a tenté. S’il ne se visite qu’au travers de ses ruines sur lesquelles le musée repose, l’Alcazar regroupe un ensemble d’expositions très intéressantes. Notre favorite fut la collection de petits soldats exposés dans des vitrines. 

Les moulins de Consuegra

Sous les conseils d’Adeline (ma sœur), nous décidons de passer notre fin d’après-midi à 60 kilomètres de Tolède (mais en restant dans la province du même nom) sur les colline de Consuegra où se trouvent plusieurs moulins blancs alignés les uns après les autres derrière le château de la Muela. Nous empruntons la célèbre route de Don Quichotte et admirons les jolis paysages qui nous entourent: champs et collines colorés se dessinent à perte de vue! Une fois sur place, le château était fermé, mais le soleil commençait à disparaître et les couleurs de la soirée étaient splendides. C’est un vrai beau spot coucher de soleil, on vous le conseille! 

Nous achevons notre dernière soirée des étoiles plein les yeux. On ne pouvait pas rêver mieux comme première journée de visite! Nous avons eu un gros coup de cœur pour les moulins de Consuegra ainsi que pour la ville médiévale de Tolède. Dans le prochain article, nous partirons en direction de Séville, un rêve devenu réalité!

La photo dossier:

Infos pratiques

Logement:
Chez José, à Cobisa: cuisine, sdb et chambre privées ; 30€/nuit.
Réserver une nuit chez José: c’est !
* N’hésitez pas à nous demander un code parrainage pour bénéficier d’une réduction de 24€ sur votre première réservation! https://www.airbnb.fr/ *

Visites:
Cathédrale de Tolède: 10€
Alcazar de Tolède (musée): 5€
Moulins de Consuegra: Gratuit si vous ne visitez pas le moulin payant (sinon c’est 1€50)

5 thoughts on “Road trip en Andalousie #1: Tolède, première étape!

  1. Thank you! I book houses on AirBnb for all my trips and I advise it to everyone. I even created a website: https://air-coupons.com/, with all the information translated to all languages of the world and valid coupons. The translation is still in progress; contact me if you can help! Please, do not delete this comment as it helps people around the Earth learn more about AirBnb and get information in their language.

  2. Jai adoré les photos devant le moulin avec le contraste de couleurs. Les ruelles étaient tranquilles c’est top meme si vous avez eu un peu frais.
    Il faisait beau aussi ici!
    Ps: ayé vous avez réussi à faire des liens d’affiliation pr les hotels ? Bravo ça vaut le coup!

    1. Merci 🙂 oui c’est vrai qu’à cette saison, c’est agréable de visiter parce qu’il n’y a pas grand monde!
      On n’a pas demandé du coup pour le moment on peut seulement parrainer sur airbnb (mais ça tout le monde peut le faire) 😉

  3. coucou.. merci pour cette petite visite de Tolède
    un peu surprise de voir les vieilles rues désertes..

    coucou merci de cette belle visite de tolède
    j’ai hâte de voir la suite de votre voyage
    gros bisous

    1. Coucou! C’est vrai qu’il n’y avait pas grand monde à Tolède mis à part sur la place de la cathédrale, c’était vraiment agréable de s’y promener en plein mois de Février!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *