Koh Tonsay / Rabbit Island: une île (presque) paradisiaque du Cambodge

koh tonsay

Alors que notre périple au Cambodge aurait dû s’arrêter là, nos envies soudaines de prendre un peu de temps pour se prélasser sur une plage de sable fin après quatre mois sur les routes nous plaisait bien, et les îles ne manquent pas, dans ce pays! Alors que les plages de Koh Rong Samloem nous faisaient de l’œil, malgré leur popularité, c’est plutôt vers quelque chose de plus authentique que nous nous sommes tournés. Et c’est sur l’île de Koh Tonsay (plus connue sous le nom de Rabbit Island) que nous nous sommes réfugiés pour quelques jours (2 nuits qui se sont transformées en 6 tant on s’y est sentis comme à la maison).

Alors que nous étions à Kep, nous avons saisi l’occasion de nous rendre sur Rabbit Island (Koh Tonsay) pour une nuit ou deux, histoire de savourer la vie locale une fois les touristes de la journée repartis sur la terre ferme. Nous étions venus y chercher calme et réconfort, et espérions y trouver des plages de sable fin à l’arrivée. Rabbit Island est connue des touristes même si elle est tout de même moins prisée que d’autres au Cambodge. Ce sont surtout les locaux en quête de vacances qui viennent savourer de bons moments en famille à Koh Tonsay. Des bateaux partent de Kep chaque jour (plusieurs partent en même temps à 9h et à 13h). Le dernier bateau au départ de Koh Tonsay (pour le retour) et à 16h.

Bateau pour Koh Tonsay

La vie locale

Nous arrivons sur la grande plage de Koh Tonsay après 25 minutes de trajet. Le long de cette plage se trouve une ribambelle de bungalows à louer pour la nuit. Tandis que la plupart des touristes ou des locaux venus pour la journée se posent sur un transat ou s’installent pour un grand pique-nique, c’est déterminés que nous entamons la recherche de notre petit coin pour quelques jours. C’est un peu par hasard que nous nous sommes arrêtés auprès du 6e ou 7e hébergeur (en partant de la rive gauche en venant de Kep, ceux qui possèdent des cabanons bleus face à la mer). Une jeune femme nous accueille et nous fait visiter les lieux. Le bungalow nous plaît beaucoup: un grand lit avec une moustiquaire, une petite salle de bain de fortune (une douchette et un seau d’eau) et un balcon avec un hamac. Suffisant, même si je tente de négocier la nuit à 6$. Pour le moment, la jeune femme reste sur sa position, mais elle changera d’avis quand je lui annoncerai deux jours plus tard que nous ajoutons trois nuits à notre séjour. 

notre cabane pour 6 nuitsNotre bungalow pour la semaine

Très vite, nous nous sommes habitués à la vie locale en l’observant attentivement. Chaque famille présente sur les lieux possède un petit gîte – bien que l’île soit encore préservée de tout gros hôtel. Tous les membres s’activent chaque jour pour rendre leur lieu de location le plus agréable possible. Chaque matin, chacun nettoie son petit bout de plage. Tandis qu’un membre de la famille est chargé du nettoyage, un autre prépare les offrandes aux esprits afin qu’ils veillent sur les marins et leurs bateaux. Durant la journée, certains proposent des sorties en bateau. La plupart proposent un service de restauration midi et soir. L’une des familles de Koh Tonsay (les derniers de la rive) propose des massage khmers et thaï. Nos hébergeurs nous ont expliqué qu’ils n’étaient présents sur l’île qu’une partie de l’année, car à la saison des pluies, ils ne peuvent pas accueillir les touristes. Cette île, c’est tout de même la leur, et en journée, on a un peu l’impression que ce sont les vacances pour eux aussi. Leur joie de vivre est tellement marquée qu’ils nous l’ont communiquée tout au long de notre séjour.

Volley Ball Koh TonsayPartie de volley en plein après-midi

Hamacs et cabanonsLes cabanons de plage avec hamacs

Cambodian FamilyNotre famille d’adoption à Koh Tonsay

Nous mangeons quasiment tous les jours midis et soirs avec la famille chez qui nous dormons. Nous nous attachons beaucoup à eux, et ils nous offrent même de petites attentions comme des repas à moitié prix (A 2$ l’assiette, il ne restait plus grand chose à payer…). Ils nous amenaient également tous les jours du jus de canne à sucre maison pressé le matin même. On avait l’impression d’être de vrais privilégiés, sur cette île. 
En revanche, les nuits furent plutôt courtes à Koh Tonsay. Le bruit des geckos, des coqs et des chiens toute la nuit… on ne peut pas réellement dire qu’on était “tranquille”. Mais les animaux font partie du décor, c’est ainsi à Koh Tonsay.

Gecko Koh Tonsay

Nous avons admiré le coucher du soleil tous les jours. Un spectacle différent à chaque fois en fonction de la météo, des nuages… A Koh Tonsay, il existe même un plancton bioluminescent qu’on peut observer dans l’eau à la tombée de la nuit (couramment observé dans les eaux chaudes). 
Chaque soir, les hommes possédant des bateaux partent pêcher le crabe bleu de Kep (il se pêche uniquement la nuit). Des pêcheurs de passage viennent aussi se restaurer sur l’île. Rabbit Island est une véritable terre d’accueil où tous les passants forment finalement une grande famille.  

Sunset Koh Tonsay

Location de bateau, pêche et snorkeling

La plage principale (celle sur laquelle on arrive) est très belle mais il y a trop de monde et peu de place. Nous avons donc cherché d’autres plages plus sauvages, et désertes. Nous avons trouvé notre bonheur plus d’une fois, mais le snorkeling était compromis par des fonds un peu troubles: la visibilité dans l’eau n’était pas top.

Pour la pêche, notre hôte nous emmenait avec son propre bateau. Pêcher avec des bouteilles en plastique plutôt que des cannes à pêche, vous avez déjà fait, vous? Il suffit d’enrouler un fil de pêche autour du goulot et de le lancer en pointant la bouteille vers la mer… Cette exercice un peu pointilleux nous a quand même rapporté quelques poissons qui nous ont été préparés par la maîtresse de maison et qu’on a pu savourer le soir même! 

Koh Tonsay_1

Pêche Koh Tonsay

Fish Koh Tonsay

Nous avons également exploré quelques fonds marins en snorkeling auprès d’autres îles bordant celle de Rabbit Island. Rien de très exaltant, mais ce fut de très bons moments.

Little Boy Koh Tonsay

Fish snorkeling Koh Tonsay

Snorkeling Koh Tonsay

Le tour de l’île

On peut tout à fait faire le tour de Rabbit Island à pied (attentions aux marées!) et explorer bien d’autres plages que la plage principale de l’île. Certaines plages peuvent être longées, mais on peut aussi couper par un sentier au cœur de la jungle. En prenant son temps, trois ou quatre heures suffisent pour explorer l’île de fond en comble. Et c’est là que notre petit paradis s’effondre un peu. Car en ne passant qu’une seule journée sur Koh Tonsay, l’arrière du décor est difficile à voir, mais on le remarque facilement si on s’éloigne du coin le plus touristique de l’île. Certains endroits de l’île sont envahis par des montagnes de déchets que la mer ramène ici ou que les visiteurs ont laissés là. La gestion des déchets sur l’île reste un vrai mystère. Nous savons que de temps en temps, une grosse partie de ces derniers sont brûlés non loin des habitations. Si ça n’enlève rien à son charme, il est vrai qu’on était un peu désolé face tout ce plastique qui détruit de si beaux endroit… Mais Koh Tonsay reste très belle, et même si les particules dues aux fortes chaleurs et à la pollution ont un peu gâché le spectacle, ce fut une très belle découverte.

Koh Tonsay Island

Koh Tonsay island

Koh Tonsay jungle

Lors de notre journée en bateau, nous avions pris des photos qu’on avait donné sur une clé USB à notre famille d’accueil. Quelques jours plus tard, alors qu’on s’apprêtait à déjeuner, la jeune femme s’approche et nous demande si cela ne nous dérange pas qu’ils utilisent nos photos. On leur répond que cela ne nous dérange pas le moins du monde! Et la voilà qui revient avec une petite pancarte publicitaire avec nos photos de la pêche et du snorkeling… ET nos têtes dessus! Nous avons eu un énorme fou rire en voyant cela et nous étions aussi très touchés. Du coup, si vous voyez cette affiche, c’est ici qu’il faut absolument rester! On se demande toujours comment ils ont fait pour réaliser ça en si peu de temps et sur cette île, en plus…

Boat trip Koh Tonsay

Koh Tonsay n’est donc pas une île paradisiaque à proprement parler: les plages ne valent pas celles de Koh Rong (de ce qu’on en sait). On a plutôt vu cet endroit comme un coin tranquille pour se ressourcer. Ce fut notre petit coin de paradis à nous, où l’on retournera avec grand plaisir et spécifiquement auprès de cette famille qui a pris soin de nous. Je ne vous cache pas avoir versé ma petite larme en les quittant, le dernier matin. A bientôt, petit paradis… On vous aime beaucoup trop, toi et tes habitants.

La Photo dossier…

Dur dur, les vacances pendant un tour du monde… Sieste Koy Tonsay

Infos Pratiques

Logement:
Petit bungalow à 7$ la nuit, un petit coin de paradis avec des hôtes formidables. 

Transport:
Bateau pour Koh Tonsay: 9$ l’aller-retour par personne.

Activités: 
Pêche et snorkeling, une journée de bateau: 15$/personne.
Location de masques et tubas: 2$ par jour.
Massage: 8$

Spécialités locales: Crabe bleu de Kep, jus de canne à sucre, fruits du dragon, noix de coco, pancakes.

3 thoughts on “Koh Tonsay / Rabbit Island: une île (presque) paradisiaque du Cambodge

  1. Jadore votre bungalow trop chou
    Et excellent l’affiche publicitaire avec vos photos! Vous etes trop des stars!!!
    Vous etes surs qu’elle a pas fait laller retour à Kep pour imprimer ça??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *