Tambours, cloche et mausolée: bienvenue à Xi’an !

Xi'an by night

Nous quittons le désert du Gansu pour la pluie et la pollution de Xi’an ! Ce n’est pas très vendeur, comme ça, mais on avait vraiment très envie d’aller à Xi’an car à proximité se trouve le mausolée de l’empereur Qin, qui est paraît-il incontournable ! De surprises en surprises (bonnes comme mauvaises), nous vous emmenons avec nous découvrir cette ville-lumière, qui mérite bien un petit article !

Alors oui, la pluie battait son plein à notre arrivée, mais un grand soleil a fait son apparition dès le deuxième jour (bonjour chaleur et pollution) et nous avons pu profiter de cette charmante ville. Xi’an est la capitale du Shaanxi, nouvelle province de notre périple ! Première étape: chercher notre hôtel ! L’accueil nous paraît tout de suite sympathique: une dame qui attend au même arrêt de bus que nous nous demande où nous allons, et il s’avère qu’elle habite dans le même immeuble, quelques étages en-dessous de notre chambre ! Elle nous accompagne et on fait connaissance. Elle parle très bien l’anglais, et semblait vraiment ravie de nous avoir aidé. Ça commence très très fort à Xi’an ! Aux alentours de notre hébergement que nous avons réservé pour deux nuits, il y a plein de petits restaurants locaux, dont un particulièrement bon: le Really A Po Boiled Dumplings, un restaurant qui sert exclusivement des raviolis (fris ou vapeur), et alors là, on est complètement fans ! On a également re-goûté les “burgers chinois”, dans un petit resto juste à côté. Il étaient moins bons qu’à Chengdu, mais quand même très appétissants !

Chinese Burger

On profite d’être dans une grande ville pour faire un peu de lèche-vitrine dans les grands centre commerciaux. L’un d’entre eux a particulièrement intéressé Nico car il est spécialisé dans le matériel informatique (c’est le Saiga Electronics Market, pour ceux que ça intéresse). Mais nous ne sommes pas venus pour ça! Il fait déjà nuit quand nous arrivons dans le centre-ville de Xi’an, qui paraît tout illuminé ! Nous assistons, sur le square sud de la Dayan Pagoda, à un cours de danse traditionnelle (le “Dabaidui”), qui se danse avec une ombrelle. Il y a beaucoup de participants et on en prend plein les yeux, pour cette première soirée !

Festivités_Xian_1

Festivités_Xian_2

Nous nous baladons ensuite sur la S.Yanta road généreusement décorée, où se dressent d’incroyables statues en l’honneur de l’empereur Qin. Tiens d’ailleurs, qui c’est, celui-là ? L’empereur Qin est le premier unificateur de la Chine, et devient le premier empereur de la dynastie des Qin, qui régnera sur le pays durant près de 400 ans. C’est d’ailleurs sous cette dynastie que fut bâtie la Grande Muraille. L’empereur Qin est devenu encore plus célèbre dans le reste du monde lors de la découverte insolite en 1974 de son armée en terre cuite, enterrée avec lui. 

Xi'an_1

Xi'an_2

Xi'an_3

Xi'an_4

Le mausolée de l’empereur Qin: la désillusion

C’est donc aux aurores, le lendemain, que nous nous rendons en bus de ville jusqu’aux zones de fouilles des soldats en terre cuite. Elise a découvert cet endroit grâce à Instagram (non, elle n’est pas accro à cette application, hem hem…). N’empêche que sans ça, on serait peut-être passé à côté de Xi’an, et ça aurait été plutôt dommage ! On attendait beaucoup de cette visite, mais ce fut une grosse déception. Trop de touristes déjà sur place (ça, on s’y attendait), mais surtout, les lieux sont beaucoup moins avenants qu’en photo (et ça, on s’y attendait moins). On commence la visite des lieux par une première salle où l’on peut observer des zones de fouilles. Des centaines de soldats attendent encore d’être déterrés. Ils sont retrouvés en mille morceaux, et sont petit à petit recollés dans une sorte de laboratoire, visible dans une autre salle où sont exposés les soldats terminés. 

La salle des fouilles :

Mausolée_XIan_1

Mausolée Xian_2

La salle d’exposition :

Mausolée Xian_3

Mausolée Xian_4

Mausolée Xian_5

Le “laboratoire” :

Mausolée Xian_6

On peut également visiter le musée, ainsi que les jardins du mausolée de l’empereur Qin, qu’on a trouvé inintéressants… C’est un endroit immense, un vrai labyrinthe, mais les extérieurs sont peu attrayants. D’ailleurs, le mausolée ne se visite pas vraiment (où alors on n’a trouvé aucune entrée…). Clairement on n’a pas été emballés par cette visite. Les touristes sont tout simplement insupportables, tout le monde se pousse sur les estrades pour prendre des photos des soldats, qui souvent se trouvent cachés derrière des panneaux numérotés ou des banderoles rouges qui délimitent l’espace. C’est un peu dommage quand on veut ramener de belles photos, et ça gâche un peu la visite. Mais bon, les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas.

Le musée :

Mausolée Xian_7

 

Les jardins :

Mausolée Xian_8

Drum Tower, Bell Tower: des tambours et une cloche

Nous nous rabattons donc sur Xi’an, un peu blasés mais très heureux de retourner visiter la ville – en journée cette fois-ci. C’est le jour suivant que nous nous y attelons, et nous avons commencé par la tour des tambours. Il faut savoir qu’il y a deux tours très célèbres à Xi’an: la Drum Tower (la première que nous visitons, donc) et la Bell Tower (la tour des cloches) que nous avons aussi visité, plus tard dans la journée. La première était franchement intéressante: premièrement, elle est très bien conservée et très belle. A l’intérieur sont exposés des tambours datant de l’Antiquité à nos jours, et c’était super intéressant d’observer l’évolution de cet instrument. Il y en a de toutes les formes, de toutes les couleurs. Notre visite a été suivie d’un concert de musique folklorique du Shaanxi, avec des instruments traditionnels également (dont un énorme tambour, d’ailleurs). 

Drum Tower Xi'an

Tambour Drum Tower

Drum Tower_1

Concert tradtionnel Xian

Concert traditionnel Drum Tower

La deuxième tour, celle de la cloche, a été un peu moins convaincante que la première. La cloche n’est même pas dans la tour, elle est à l’extérieur et on n’est pas tellement sûrs que ce soit l’originale. Pas d’exposition de cloches à l’intérieur, donc pas vraiment d’intérêt, si ce n’est l’occasion d’avoir fait les deux piliers de la ville de Xi’an. Si vous n’avez pas le temps de faire les deux, privilégiez la Drum Tower 🙂 

Bell Tower Xi'an

Nos coups de coeur à Xi’an

Juste à côté de la tour des tambours se trouve le marché musulman de Hui Min Jie (回民街). Il s’étend sur une grande rue piétonne et c’est un combo de saveurs servi sur un plateau ! C’est un incontournable dans Xi’an, surtout pour s’y restaurer, car c’est principalement de la nourriture qu’on trouve dans ce marché.

Quartier musulman Xian

pains arabes xian

stand de piments

Piment broyé

Mais nous, on a plutôt craqué pour un petit resto italien ! On l’avait repéré sur “Tripotes-moi-le-viseur” (alias TripAdvisor) et on avait envie de changer un peu de la nourriture asiatique. On vous le conseille vivement, c’est le Cyclist Restaurant et c’est une trèèès bonne adresse ! Les décors sont particuliers: il y a des vélos partout (en même temps vu le nom du resto…) ! On a pété le budget, sur ce coup-là, mais ça en valait la peine 😉 

Apéro au cyclist restaurant

Spaghettis bolognese Xian

Carbonara Xian

D’ailleurs, le restaurant est situé dans une petite rue toute fleurie, vraiment jolie. Pour la digestion, on est allés se balader dans le parc de la révolution, juste derrière. Un moment très agréable ! C’est un endroit qu’on a beaucoup aimé à Xi’an. 

Xi'an garden

Rue fleurie à Xi'an

Parc Xi'an

On a adoré Xi’an parce que c’est une ville assez contrastée: d’abord il y a le côté ancien, avec de nombreuses ruines un peu partout en centre-ville et dans les alentours, des jardins, mais aussi d’anciens vestiges comme les deux tours évoquées plus haut, et quelques temples. Nous avons fait un tour du côté de Xian City Wall, le plus vieux et le plus large mur conservé du pays. C’est aussi un musée, mais nous ne l’avons pas visité. Et d’un autre côté, Xi’an, c’est aussi une ville moderne et décalée. On y trouve de grands buildings et du street art à gogo. C’est une ville qui a su évoluer tout en préservant ses racines, et ça, on adhère ! 

Castle Xi'an

Xi'an castle

Grande avenue de Xi'an

Xi'an street art

Xi'an street

Notre coup de coeur restera tout de même la S.Yanta road de nuit, avec ses illuminations magnifiques et ses décors si spéciaux. Dans l’ensemble, nous avons vraiment aimé notre séjour à Xi’an. Le mausolée est à voir, malgré nos réticences, mais nous avons largement préféré visiter la ville. Prochaine aventure: Beijing (alias Pékin). On vous prépare un super cityguide, on espère qu’il vous plaira 😉 

Infos Pratiques
Logement:
Mai Di Appartment, 68 yuans/nuit, sdb commune. 
C’était pas exceptionnel, quoi… 

Activités:
Drum & Bell Tower: 50 yuans/p, 34 pour les étudiants. 
Mausolée de l’empereur Qin: 150 yuans/p.

Transports: 
Bus pour le mausolée: 8 yuans (n°307).

Bonnes adresses:
Cyclist restaurant, un restaurant italien.
Really A Po Boiled Dumplings, un restaurant de raviolis.
Marché musulman de Hui Min Jie.

4 thoughts on “Tambours, cloche et mausolée: bienvenue à Xi’an !

  1. Super nous n’avons pas vu tt cela. Nous avons bcp aimé dégusyer les spé locales comme vs (dont le nougat et surtout les voir l’étireeeer…!). Nous avons aussi adoré le grand spectacle son et lumière des fontaines sur la grande place à côté de la pagode de l’oie blanche je crois. Y avez-vous été?

    1. Oh oui la façon dont ils étirent le nougat c’est incroyable !
      je ne crois pas qu’on l’ai vu en tout cas c’est un peu une ville lumière ; xi’an. Il y a des décos partout ! On a adoré !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *