Cascades et nature: la vallée de la Soca

La Slovénie regorge de sentiers pédestres, et à chaque balade il est courant de croiser des cascades ou des petites chutes d’eau. En voici quelques-unes que nous avons explorées au cœur de la vallée de la Soca (Soča). Un tête-à-tête avec la nature et les merveilles qu’elle nous offre.

Les chutes du Kozjac et les gorges de la Soca

Pour voir la chute de Kozjak et les gorges de la Soca, nous avons emprunté un sentier qui débute par un long escalier, puis nous avons traversé plusieurs ponts avant d’arriver dans cet endroit magique. Nous n’hésitons pas  à sortir du chemin tracé pour pouvoir explorer davantage. Le sentier pédestre se mêle parfaitement à la nature, on sent que les slovènes respectent leur environnement, même lorsqu’il s’agit d’inventer des sentiers touristiques. Ensuite nous visitons l’ossuaire italien construit à flan de montagne juste au dessus de KobaridIl offre une vue imprenable sur la vallée. 

Kobarid

Les chutes de Boka

A plusieurs reprises, nous sommes partis de Bovec pour explorer la majestueuse chute de Boka à quelques kilomètres de la ville. Cette fois-ci, nous voulons prendre de la hauteur pour avoir un point du vue plus intéressant pour nos photos. Mais le sentier est très pentu et fatiguant. Nous nous éloignons même de la cascade sans nous en rendre compte! Toutefois, la vue est surprenante une fois quelques roches gravies. Ça fait les jambes, mais ça en vaut la peine!

Vallée de la Soca

Finalement, Nico retrouve le chemin de la cascade et nous finissons par avoir un point de vue sublime. 

Cascade de la Boka

Lepena

Malgré un sentier humide et l’orage menaçant, nous avons à deux reprises emprunté le parcours de Lepena qui mène à une série de petites chutes d’eau bien agréables. La forêt nous offre ses mille-et-un secrets : plusieurs dizaines de cascades, des arbres majestueux, des petits ponts qui malgré leur apparence sont très solides, et des troncs sculptés drainant l’eau. Ensuite nous avons visité le musée du fromage, tout petit mais très bien fait, nous en avons même acheté quelques morceaux pour goûter les différentes spécialités.

Lepena

Les gorges de Pekel dans le centre du pays

Pas tout à fait dans la vallée de la Soca, mais toujours sur le thème de la nature, à Vrhnika, nous nous autorisons un petit pique-nique au bord de la rivière avant de visiter les gorges de Pekel, autrement dit les «gorges de l’enfer». La randonnée offre des multiples cascades, toutes aussi jolies les unes que les autres, mais il était très difficile. Les escaliers étaient très raides, parfois il nous a fallu escalader les rochers pour monter davantage. Nous n’avons pas pu aller jusqu’au bout à cause de la fatigue. Mais ce fut une très belle expérience. On se rend compte qu’en Slovénie, on s’est plutôt surpassés!. 

Il y a un restaurant à l’entrée des gorges, nous avons donc pris une glace après la balade. Il était dans les 15 ou 16h, et beaucoup de gens étaient encore à table. En Slovénie, on mange quand on a faim. C’est leur politique. Les restaurants sont ouverts à n’importe quelle heure de la journée (souvent à partir de 11h, mais pas jusque tard le soir comme en France, car les slovènes mangent et se couchent plus tôt).

Entrée des gorges de Pekel

Voilà pour les cascades slovènes. On ne peut pas dire que le pays en manque! Cette bouffée d’air nous a fait le plus grand bien, et nous partons désormais en direction Bled, le lac le plus célèbre du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *